Ça suffit les sulfites!

Vin sans sulfites : un cheminement

De notre région protégée, le choix de limiter les additifs et les sulfites, en particulier, dans l’élaboration de nos produits est en ligne directe avec notre volonté de respecter l’environnement et la santé du consommateur. D’où l’engagement dans la certification biologique.

Contrairement aux autres vins liquoreux dont la fermentation est souvent arrêtée par l’ajout de grandes quantités de sulfites, Claude et Marie-Claude ont développé une méthode de vinification adaptée pour éviter le sulfitage, permettant ainsi de conserver la Cuvée de la Diable, notre vin de miel liquoreux, à 85 g/L de sucres résiduels.

Cette méthode est basée sur un savoir-faire qui utilise le froid de l’hiver québécois pour éliminer la population levurienne et faciliter la clarification. La haute teneur en alcool va aussi faciliter la conservation, l’exposition au vieillissement prolongé et la stabilisation du produit. Enfin, les propriétés naturelles du miel choisi—pH faible, antioxydant naturel et sucres non fermentescibles plus élevés—permettent de produire un produit sans sulfites, n’en déplaise aux ukazes de la SAQ.

La commercialisation d’un produit sans sulfites dans l’univers de la SAQ est digne des plus grandes sagas, mais limitons-nous à dire que DesrochersD porte l’entière responsabilité de la qualité de ses produits en cas de retour des consommateurs pour mauvaise conservation. Jusqu’à aujourd’hui aucun retour n’a eu lieu pour raison de mauvaise conservation… malgré l’absence de sulfites.

Prochainement : nous allons tenter de monter un petit dossier synthétique sur les sulfites et le vin.