Mythes et symbolique de l’hydromel

Lune de miel

L’expression «lune de miel» remonterait à plus de 4000 ans. La légende associe cette expression à une tradition babylonienne désignant la fête suivant les noces où l’on buvait de l’hydromel. Dès le lendemain du mariage, le père de la mariée se présentait à chaque jour pour offrir du vin de miel à son gendre. Boire de l’hydromel devait rendre ce dernier fort et vigoureux. Ce rituel couvrait la durée d’une lunaison! Nous retrouvons cette légende reliant la consommation d’hydromel à la fertilité du couple dans de nombreuses sociétés. Cette tradition de la lune de miel se perpétue jusqu’au Moyen Âge chez la noblesse scandinave et anglo-saxonne. Après la noce, les jeunes mariés consommaient de l’hydromel durant 28 jours (cycle lunaire et cycle menstruel de la femme), la boisson devant leur assurer un descendant mâle.

Quelques vertus associées à l’hydromel
  • sa consommation apporte force, courage et connaissance;
  • son élaboration et sa consommation festive nourrit la cohésion sociale;
  • symbolique sexuelle et de fécondité (lune de miel);
  • récompense précieuse pour guerriers et souverains;
  • sa consommation offre immortalité, vieillesse, sagesse et force de vie;
  • pouvoir médicinal pour la digestion et antidote.

Source : Kirikino Ilargian